Magali Fletcher

Praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise


au printemps du 15/02 au 27/04

amandier-printemps

La symbolique énergétique

Après de longs mois d’endormissement qui ont été favorables au ressourcement de l’énergie du Rein, au printemps la nature s’éveille à nouveau, la sève remonte des arbres et apporte toute sa vitalité. C’est le premier frémissement qui annonce toute une saison d’épanouissement, d’extériorisation, de la germination des plantes, de la floraison, de la dissémination des pollens…La nature reprend vie et s’embellie.

Pareille à une graine, notre énergie vitale va se déployer en cette période, pour sortir de l’ombre et retrouver la lumière.  Nous sommes plus éclairés, motivés, décidés, à entreprendre des changements, à monter des projets, à améliorer nos conditions de vie. C’est la période idéale pour réaliser ce qui a été mûri pendant la période hivernale.

En Medecine chinoise l’organe relié à cette saison dans la similitude de son mouvement yang est le foie.

La symbolique émotionnelle

En médecine chinoise les émotions résident dans les organes : la Tristesse au Poumon, la Peur au Rein, la Joie au Cœur, l’Anxiété à la Rate, la Colère et frustration au Foie.

L’apparition de telle ou telle émotion dans le courant de la journée est tout à fait normale. Une émotion ne devient pathologique que si elle est exagérée ou dure trop longtemps, elle se retourne alors contre l’organe, et dérègle ses fonctions, s’en suivent divers symptômes liés au dérèglement de ce même organe.

Ce qui est vrai dans un sens est aussi vrai dans l’autre, si un organe est déséquilibré il va générer une émotion de façon anormale, exacerbée. Ainsi, le Foie peut être engorgé par une consommation de sucre rapide, alcool, graisse ; certains naissent aussi avec un foie tendu (insomnie de 3h du mat) conséquence de plusieurs générations d’alcoolisme.

En Mtc le principe n’est pas de devenir a-émotionnel, sans émotion, les émotions nourrissent tout l’organisme. Au quotidien, nous devrions ressentir un peu de toutes ses émotions, mais la joie devrait être prédominante.

Prenons une situation banale  : Quelqu’un vous bouscule dans la rue, il ne s’excuse pas…Deux réactions possibles liées à l’energie du Foie :

Extériorisation

Vous lui volez dans les plumes, vous sortez de vos gongs ; au niveau énergétique c’est un échappement du Yang, une montée du yang qui épuise le yin (les ressources) du foie. Plus le Yin du Foie baisse plus vous vous mettez en colère de façon violente, les colères sont de plus en plus fréquentes et brusques, le yang s’échappe le yin s’épuise davantage : phénomène progressif d’auto destruction, qui va de légers symptômes à de bien plus graves  comme céphalées, migraines, palpitations, vertiges, acouphènes, baisse d’audition, rêves abondants, insomnie, hypertension artérielle, à une agitation forte jusqu’à la démence, à des risques d’ AVC …

Ou Intériorisation

Vous ne réagissez pas, mais vous ruminez, « pourquoi je ne me suis pas défendue, je suis nulle, j’aurai dû lui dire… » ces émotions de rumination, de dévalorisation, de frustration entraînent des pathologies de stagnation de l’énergie et du sang qui ont pour signes : ballonnement, nausées, manque d’appétit, douleurs articulaires et cervicales, insomnie, dépression, règles irrégulières, douleurs prémenstruelles, céphalées, extrémités froides, ces stagnations du Qi deviennent des stases de sang …

Les énergies des organes sont interdépendantes, les éléments (eau feu bois métal terre) de la nature sont en relation : l’eau des reins nourrit le bois du foie, si le Rein n’a pas assez d’énergie, le foie peut s’enflammer facilement.

La peur va affaiblir l’énergie des reins, plus ces peurs sont présentes, plus le rein est affaibli, plus le foie n’est pas contrôlé.

La nuit a été assez bonne, le matin vous êtes en forme les reins sont ressourcés, en fin d’aprèm la batterie des reins commence à se décharger, le soir la colère monte plus facilement, on s’agite pour rien, on monopolise les conversations, on crie plus facilement sur les enfants ou compagnon, les relations sont plus tendues : c’est signe d’une faiblesse énergétique du Rein qui ne contrôle pas le Foie.

Le Foie énergétique est le grand draineur des émotions. Il est très sollicité de façon générale et exacerbé en cette période de printemps. Il permet l’extériorisation des ressentis douloureux qui s’expriment souvent par la colère si le foie est en excès. Si le Foie est en insuffisance énergétique, il bloquera les réactions expressives, la colère contenue intériorisée devient frustration, et ce sera encore au Foie à gérer et digérer ces émotions afin de retrouver une stabilité intérieure.

Le Foie est l’organe de l’impulsion créatrice, de ce qui sous tend l’action, donc du désir. Pour avoir un Foie en bonne santé mieux vaut pouvoir – le plus souvent possible et sans gêner les autres – faire ce que nous désirons faire et dire ce que nous désirons dire. Sinon il y a frustration, autrement dit blocage de l’énergie du Foie.

Pour rappel, l’émotion négative est celle qui perturbe un organe en MTC : la peur pour les Reins, la colère pour le Foie. L’émotion positive est celle qui va l’aider. Par exemple « la confiance » va soulager nos Reins, « Aimer et être Aimé » va faire du bien à notre Cœur. Et pour le Foie, l’émotion dite positive sera : « tous mes désirs sont réalisés ».

Les pratiques
Se coucher tôt, se lever de bonne heure et faire quelques pas dans l’air frais du petit matin.
Au printemps et en été, le sommeil peut-être court, car c’est le principe Yang qui domine et un court sommeil est favorable.
Afin d’optimiser cette énergie du renouveau, cet élan créatif tout en prévenant ses débordements énergétiques, voici quelques petits conseils :
Cultivez le calme, la paix, la sérénité, l’humour, le respect de soi-même et de l’autre, tout en préservant votre territoire,
La contemplation de la nature, voir  les bourgeons (la vision étant liée à l’organe du Foie, tout se qui nourrit les yeux nourrit le Foie), les fleurs qui surgissent de la terre…être en phase avec les éléments
La marche rapide en forêt à l’abri du vent, le jogging pour se défouler, pour libérer les excès du Foie, relancer l’activité du corps après l’hiver afin de détoxifier les organes.
La danse, le chant, la peinture, la sculpture, l’écriture pour libérer ce qui ne peut être dit…les frustrations et colères rentrées…
Masunage Sensei, maître de Shiatsu, a crée une série d’étirements spécifiques qu’il a appelé « Makko Ho ». Cet étirement des méridiens Foie et Vésicule biliaire permet à l’énergie de circuler plus librement.

Cette énergie circule sur les côtés droit et gauche du corps. Elle correspond aux muscles et  aux tendons.

S’asseoir au sol, jambes tendues et aussi écartées que possible. (Arrêtez avant que ce soit inconfortable).

Croisez les doigts des mains et penchez votre corps au dessus d’une jambe, le coude ouvert au maximum. Répétez le mouvement de l’autre côté.

Pour plus de confort, vous pouvez mettre un coussin sous vos fesses.

La diététique chinoise

Nous sortons de l’hiver, saison ou notre corps a fait des réserves afin de faire face aux besoins énergétiques nécessaires pour conserver sa température interne. Au printemps, c’est l’inverse : le corps à besoin de s’alléger, le sang d’être fluide et dépollué pour préparer la saison à venir. C’est donc le moment d’envisager une cure de désintoxication de cet organe grâce à des tisanes de des plantes comme le pissenlit, l’artichaut, la radis noir, le romarin ou plus simplement avec du jus de citron (3 ou 4 gouttes de citron frais dans un peu d’eau le matin durant une ou deux semaines).

  • Préférez la saveur douce à la saveur acide (pour soutenir la Rate et éviter l’excès du Foie).
  • Évitez les excès de nourriture et de boisson.
  • Favorisez les légumes verts.
  • Favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson.

Préférez les aliments de leur saison ( si certains ne sont pas encore sur les étales attendez  qu’ils soient récoltés : )

  • Légumes :
    Asperge, Artichaut, Aubergine, Carotte, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon, Petits pois, Pissenlit, Poivron, Radis, Salade, Tomate
  • Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Figues, Fraises, Kiwis, Melons, Nectarines,Pastèque, Pêche, Prune
  • Céréales et légumineuses adaptées: Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja
  • Produits animaux adaptés: Fromages légers (plutôt chèvres et brebis), Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles

Mode de préparation des aliments : le sauté court (de légumes ou de viandes), la cuisson à la vapeur ou à l’étouffée (poissons, légumes). Préférez les condiments comme l’ail, l’échalote.

Evitez le lait, le beurre, le fromage, les yaourts, le chocolat, l’alcool, le café.

 Supplément

Extrait de Eckart TOLLE  « le pouvoir du moment présent » :« Toute négativité résulte de l’accumulation de temps psychologique et de la dénégation du présent. Malaise, anxiété, tension, stress, inquiétude, tous des formes de peur, sont occasionnées par trop de futur et pas assez de présence. La culpabilité, le regret, le ressentiment, les doléances, la tristesse, l’amertume et toute autre forme d’absence de pardon sont causés par trop de passé et pas assez de présence. »

Un foie équilibré énergétiquement permet de vivre l’instant présent sans trop de turbulence émotionnelle. Pour ce, un long travail personnel de la gestion des émotions, de la conscientisation de leurs sources, de leur compréhension et de leur acceptation nécessite parfois l’aide de professionnels de santé spécialisés en énergétique ou en psychologie.

Publicités


du 15/05 au 27/07 c’est l’été

solail rouge

Symbolique

En médecine chinoise, chaque élément est associé à une saison, à une émotion, à un organe, à un animal, à une saveur…

La saison de l’été est associée avec l’élément Feu qui s’ancre dans un organe ( le coeur) et dans une des entrailles (l’intestin grêle). Le Coeur est considéré comme l’empereur de l’organisme, il gouverne l’esprit, le Shen. Le phénix, animal symbolique de l’élément Feu, représente la révolution solaire, la longévité et l’immortalité. Devenu vieux, il se consume de sa propre chaleur et renaît de ses cendres, manifestant le pouvoir de mutation et de transcendance de l’esprit.

Cette période de l’année nous invite à nous rapprocher de cette force de vie, du phénix en nous, de cette joie de vivre qui se renouvelle par la conscience du Shen (l’esprit). Si l’élément Feu est équilibré dans le Coeur, il permet d’être lucide, intuitif, de comprendre profondément avec fulgurance, de développer notre sagesse, notre bienveillance, notre amour auprès de nous-même et de notre entourage. Car c’est justement le moment de sortir, de vivre dehors, de faire de nouvelles rencontres, de jouir du soleil, de faire la fête entre amis, de partager la chaleur de nos coeurs. A la chaleur de l’été, tout se révèle, tout s’ouvre, tout s’épanouit pour atteindre la pleine maturité.

Energétique

Lorsque l’énergie du Coeur est en excès, la chaleur est souvent redoutée, cette sensation peut ête accompagnée de divers signes comme de l’agitation, des logorhées, des palpitations, des insomnies, de l’hypertension, des troubles de la circulation sanguine, des transpirations excessives, des infections des voies urinaires,.. Si l’énergie est en déficience, seront alors présents  des manifestations telles que des dépressions, du chagrin, des pertes de mémoires, de la timidité, de l’arythmie, des névroses, des maladies cardiaques, des anémies,..

Pratiques

La méditation ou la relaxation sont essentielles pendant cette période, elles permettent de réguler le Shen, l’esprit qui circule dans le sang, de contrôler nos émotions.

Masunage Sensei, maître de Shiatsu, a crée une série d’étirements spécifiques qu’il a appelé « Makko Ho ». Ces étirements des méridiens permettent à l’énergie de circuler plus librement. Ajoutez le son « HA » sur l’expire pour optimiser la dynamisation et lalibération.

L’étirement du Coeur-Intestin grêle :

Asseyez-vous au sol et rassemblez les plantes de pieds devant vous en pliant les genoux sur les côtés. Tenez le bout de vos pieds dans vos mains. Penchez vous en avant en expirant et en gardant les cuisses aussi bas que possible. Laissez tomber votre tête, la nuque détendue au maximum.

Il ne s’agit pas d’un exercice sportif, ni d’une performance de souplesse. Il ne faut jamais forcer une posture jusqu’à la douleur. La posture ne présente pas de réelles difficultés. Si vous pouvez y rester en étant relâché, c’est que votre équilibre énergétique est bon. A l’inverse si vous rencontrez des difficultés, accordez d’avantage de temps à cette posture. La posture est statique, une fois que vous êtes installé, restez le temps de sept inspirations profondes. Si votre bassin est trop en arrière, n’hésitez pas à caler un coussin sous vos fesses.

Diététique chinoise pendant l’été

La saveur amère a plusieurs propriétés. Tout d’abord, elle évacue la chaleur se manifestant en excès dans n’importe quelle partie du corps. Ce que nous appelons chaleur en médecine chinoise est souvent une hyperactivité physiologique ou pathologique, qui entraîne par exemple : teint rouge, inflammations oculaires, aphtes, éruptions cutanées, constipation avec selles sèches, cystites, soif, urines foncées et peu abondantes, … L’insomnie, l’agitation, l’irritabilité et la tendance à se mettre facilement en colère peuvent également être des manifestations de chaleur dans l’organisme. La saveur amère purge cette chaleur, la draine vers le bas. Par ailleurs, cette saveur tend à avoir un effet asséchant.

Hydrater vous, l’eau calme le feu du Coeur.

Consommer des aliments de saveur amère favorise les fonctions du cœur et de l’intestin grêle, stimule également les fonctions de l’estomac. Par contre, consommer trop ou trop peu de cette saveur peut perturber le fonctionnement de ces organes. De même, un penchant immodéré pour cette saveur, ainsi qu’un rejet total, indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Cœur.

Quelques aliments de saveur amère

– Céréales et graines : blé, épeautre
– Légumes : asperge, laitue, algues, artichaut, céleri, chicorée, endive, poivron, laitue, scarole, échalottes
– Fruits : pomme, abricot, figue, pamplemousse
– Produits animaux : porc, tous les foies, tous les poissons
– Condiments, épices : basilic, cardamone, estragon, curcuma
– Huiles : lin, sésame
– Boissons : absinthe, bière, gentiane

Bel été à vous